A Daniel Lévi


Regard de velours dans son écrin de cils
Mèches rebelles jouées par le zéphir
Tu es prince d'Orient goûtant à son exil
Etoile de David que la nuit veut sertir
Ton destin fébrile est en d'autres mains,
Seul pourtant tu cherches le chemin
Argent, plaisirs et tentations
Voilà l'univers où tu voulais voir ton nom.
Tes rêves de gloire
Ne t'avaient emmené nulle part
Alors, tu as chassé tes doutes
Et tu as su trouver ta route.
Vers ici et maintenant,
Tu peux te retourner un instant,
Et avancer, vainqueur,
Vers tes jours meilleurs
Nous sommes à tes côtés...
Toujours plein d'attentions
Et avec tant d'espoir
Attendons tes refrains
Puis un jour te revoir
Ô toi le magicien
Tout est si beau, si bien
Car avec certitude
S'en va la solitude
Tout devient si réel
Quand tu chantes... Daniel
Des doigts qui courent sur un piano
Des vocalises à l'oriental
Pour nous emmener crescendo
Dans ton univers musical
Et à son intention qu'un joli papillon
Monte tout près du ciel remercier l'Eternel
De nous avoir "prêté" l'être de vérité
Si beau, si charnel, si réel
Et qu'un parfum d'encens
Redescende sur nous
Les fidèles du Forum
Fidèles à ses rendez-vous.
Ta voix et tes mélodies
Ont ensoleillé nos vies
Ton humilité et ta pudeur,
Ont eu raison de nos coeurs
Daniel, change rien
Tu es quelqu'un de bien.