bio daniel levi
disco
concerts actu media guest

Foi et persévérance. C’est ce qu’il aura fallu à cet enfant de Constantine pour vivre sa passion : la musique. Loin des produits formatés, l’artiste a fait preuve depuis ses débuts de persévérance et d’intégrité. L’amour de la musique est présent dès son plus jeune âge.

 

Peu de temps après sa naissance (le 26/08/1961), Daniel Lévi et toute sa famille (4 frères et 2 sœurs) rejoignent la France pour s’installer à Lyon. Son enfance est baignée dans la tradition musicale judéo-arabe et les airs que sa mère lui joue au piano. La darbouka sera son 1er instrument.

 

Daniel fait le Conservatoire et s’inspire des plus grands chanteurs de rythme & blues, Stevie Wonder devient pour lui la référence. Le virus de la musique est en lui.

 

A 18 ans, il entame une carrière de chanteur de variétés dans les bars et les restaurants de la Côte d’Azur et sur les plages d’outre-mer il joue avec les musiciens locaux.

 

En 1983, de retour des Iles, Daniel enregistre son premier disque « Cocktail », un savant mélange de musique électronique et de soul, produit par Didier Marouani.

 

Dans les piano-bars (Pastel, Bang-Bar, ..) où se retrouve le tout Paris, Daniel fera les rencontres déterminantes qui le propulseront sur le devant de la scène. Il entame ainsi une tournée européenne en 1ère partie de Gloria Gaynor .

 

En 1991-1992, il est tour à tour Musset et Chopin dans la comédie musicale « Sand et les romantiques ». Il enregistre le duo « Aime-moi comme ton enfant » avec Catherine Lara.

 

En 1993, Daniel Lévi est contacté par l’équipe Disney et enregistre la bande originale du dessin animé Aladdin en duo avec Karine Costa. Gros succès, « Ce rêve bleu » se classe 7 mois d’affilé au Top 50.

 

En 1996, il sort chez AB son 2nd album « Entre-Parenthèses » produit par Albert Cohen, la composition, les arrangements et la réalisation étant assurés par Daniel. Une merveille de virtuosité où se mêlent le style jazzy, la soul et les mélodies aux intonations orientales. Il fait sa première scène solo sur les planches du Bataclan. Mais le succès reste encore à venir… Soucieux de conserver sa liberté artistique, Daniel préfère s’exiler aux Antilles , mais la musique lui manque.

 

En 1998, son destin le rattrape quand Albert Cohen lui propose d’auditionner pour la comédie musicale « les Dix Commandements » d’Elie Chouraqui et Pascal Obispo. Il passe le casting avec succès. C’est une révélation. Son charisme se fond à merveille dans le rôle de Moïse.

Avec « L’envie d’aimer », Daniel Lévi a vendu 1,3 millions d’albums, a été disque de diamant, a reçu un trophée aux NRJ Awards et une Victoire de la musique dans la catégorie chanson de l’année 2001.

 

Dévoré par son envie de composer, il entame durant l’été 2001 l’écriture de son 3ème album « Ici et Maintenant ». Il s’entoure d’Yvan Cassar et Erik Benzi pour les arrangements.

Le résultat est une alchimie réussie entre ses influences musicales soul, rythme & blues et un son plus rock et folk, avec une option symphonique sur une chanson enregistrée avec le London Philarmonic Orchestra.

L’album sort en octobre 2002. Douze titres passionnés qui enchantent son public et l’amènent en tournée en France, Suisse et Belgique avec un passage sur la scène mythique de l’Olympia les 11 et 12 mars 2003 devant une salle comble.

Quelques mois plus tard, Daniel retrouve Pascal Obispo (le compositeur des Dix Commandements) pour l'élaboration de son 4ème album baptisé «Le coeur ouvert».

Cet album sorti fin janvier 2005 regroupe des chansons signées Lionel Florence, Alana Filippi, Gioacchino (frère de Calogero), Lara Fabian (qui lui écrit la très belle chanson « Avant »), Alain Lanty, Stan Renoult, David Gategno,.. offrant une palette de 12 titres aux couleurs musicales plutôt pop-rock. Daniel appose toutefois son nom de compositeur sur 2 titres « Les Anges » et « Quarante et quelques » (sublime piano-voix), ainsi que sur « L'amour qu'il faut », co-écrit avec P. Obispo et premier extrait présenté au public.

A l'heure où nous écrivons ces lignes, nous attendons la sortie du prochain clip-vidéo « La peine de vivre » tourné au Brésil, en montage pour l'instant. A suivre ...

Le parcours de Daniel Lévi

contact liens credits